Histoire

 

Ichtratzheim au fil du temps

Cet ouvrage sur Ichtratzheim a été réalisé par la commune afin de partager des moments de l’histoire du village, qui constituent les racines du temps présent et futur.

 

Les sources d’informations historiques sont nombreuses et variées, et vont certainement encore évoluer en fonction d’éventuelles découvertes à venir. C’est dans ce contexte que cet ouvrage a vocation à synthétiser, sous une forme agréable et illustrée, les principaux évènements ayant marqué Ichtratzheim. 

 

En vente en mairie d’Ichtratzheim (15€)

L’histoire du village débute dès la création de notre territoire et de nos paysages, il y a plusieurs millions d’années, et sur lesquels l’Homme s’est progressivement installé. 
Ichtratzheim est un village se situant à la fois sur le territoire typique de la plaine d’Alsace, mais aussi, pour la zone de l’actuelle forêt, dans le territoire du Grand Ried d’Alsace. La rivière l’Ill, qui coulait jadis sur le ban communal, a façonné une partie de la commune laissant des traces visibles aujourd’hui encore. 
La zone communale caractéristique de la plaine d’Alsace a été propice, dès l’âge de pierre à la préhistoire, à la présence de l’Homme, afin d’y entreprendre des cultures sur les terres fertiles qui sont toujours exploitées. Un outil préhistorique confirmant ces faits a été retrouvé dans la zone dite « Oberfeld ».
 
Les riches découvertes archéologiques faites dans la zone du « Niederfeld » ont permis de comprendre que l’Homme s’est installé durablement dans la commune autour d’un habitat dense dès l’âge du bronze. Les traces scientifiques de la vie au « Niederfeld » à Ichtratzheim sont ensuite régulières durant l’antiquité, puis l’époque médiévale. C’est durant cette époque médiévale que s’est constituée la nécropole découverte et intégrant la sépulture de la princesse Abuda. Les éléments découverts à proximité de la princesse confirment que les pratiques et croyances Celtes sont à ce moment-là en cours de christianisation. 
 
L’abandon progressif de la nécropole vers le 10ème siècle marque la transition avec la fortification du village au Moyen-âge et la présence à Ichtratzheim d’un château fort caractéristique de la plaine d’Alsace. C’est à partir de cette époque que les premiers éléments écrits concernant le village nous permettent d’en comprendre en détail son histoire moderne.
Deux chapelles, puis une église, ayant Saint Gall comme patron, se succèderont alors dans la commune.
 
La Guerre de 30 ans qui déchire l’Europe et l’Alsace au 17ème siècle sur fond de conflit religieux et politique notamment entre défenseurs de la foi catholique et réformateurs protestants, marque l’histoire communale. Le Général italien Ascagno Albertini reçut Ichtratzheim en fief en récompense de ses services à Léopold Guillaume 1er de Habsbourg, Archiduc d’Autriche. Le seigneur démolit les ruines du château fort et la chapelle existante, afin de construire un nouveau château de style renaissance et une chapelle en 1631. 
 
L’époque contemporaine, qui débute à la révolution française en 1789, marque aussi un tournant dans l’histoire du village. La famille des Albertini d’Ichtratzheim fuie définitivement la France pour l’Allemagne. Leur château est racheté et démoli pour en faire une exploitation agricole intégrant des éléments du château encore visibles aujourd’hui. 
C’est à cette époque que sont créées les communes, administrées par des personnes élues représentant les villageois et non plus par un seigneur souverain. Les registres d’état civil d’Ichtratzheim sont ouverts dès 1792 et sont encore utilisés aujourd’hui. En 1824, l’axe routier principal prend la dénomination de Route Nationale 83. Une nouvelle église vient remplacer la précédente en 1835. Le chemin de fer qui traverse notre commune est construit en 1841. Le bâtiment actuel de la mairie-école est construit en 1842.
 
La vie dans le village, qui était essentiellement concentrée autour de l’agriculture, évolue. La zone de l’actuel étang de pêche, qui servait notamment à rouillir le chanvre, se transforme progressivement en lieu de loisir dédié à la pêche sur lequel deux chalets des pêcheurs vont se succéder. La commune organise et structure progressivement sa protection contre les incendies et contre les crues. 
A partir des années 1970, le remembrement façonne les paysages historiques et les chemins vers ceux que nous connaissons aujourd’hui. Ichtratzheim s’agrandit avec la création de plusieurs lotissements. Le milieu associatif se développe et l’école s’adapte à ces changements.

 

CHAQUE JOUR EST UNE AUBE

En souhaitant que chaque villageois puisse se sentir appartenir pleinement à ce lieu, dénommé Ichtratzheim, que nous partageons quotidiennement, dont l’histoire se vie et s’écrit ensemble chaque jour.