Environnement

La brûlage des déchets verts est interdit

Le brûlage des déchets, y compris les déchets verts, peut être à l’origine de troubles de voisinages générés par les odeurs et la fumée, nuit à l’environnement et à la santé et peut être la cause de la propagation d’incendie.
C’est pour cela que des règlementations, comme le Règlement Sanitaire Départemental interdisent ces pratiques.
Plus spécifiquement, le brûlage à l’air libre est source d’émission importante de substances polluantes. La combustion de biomasse peut représenter localement et
selon la saison une source prépondérante dans les niveaux de
pollution. Le brûlage des déchets verts est une combustion peu
performante, et émet des imbrûlés toxiques en particulier si les
végétaux sont humides. En outre, la toxicité des substances émises peut être accrue
quand sont associés d’autres déchets comme par exemple des
plastiques ou des bois traités.

Des solutions existent : elles passent par la valorisation sur place
comme le paillage et le compostage, ou bien par la déchèterie.

Entretien des trottoirs

Si vous recevez ce flyer dans votre boite aux lettres, c’est que la Police Municipale vous sollicite afin de penser à nettoyer le trottoir devant chez vous.

Les usagers de la voie publique et les occupants des propriétés riveraines sont tenus d’éviter toute cause de souillure desdites voies.

Dans les voies livrées à la circulation publique les propriétaires riverains sont tenus, de balayer ou faire balayer sur une largeur égale à celle du trottoir (règlement sanitaire départemental).

 Service Médiation Faune Sauvage

Les chauves-souris sont-elles dangereuses ?
Comment se débarrasser de nids d’hirondelles qui salissent les murs ?
Peut-on boucher l’entrée d’une grange pour l’interdire à une chouette ?
Comment se prémunir d’une fouine qui vient grignoter les câbles de la voiture ?
Peut-on déloger une famille de lérots installée dans l’isolation de la maison ?
Que faire d’un jeune faucon trouvé dans le jardin ?

Conseils pour la cohabitation avec les oiseaux et petits mammifères sauvages

Contactez le Service Médiation Faune Sauvage

Plus d’informations

Pas de taille des haies du 15 mars au 31 juillet

Les haies ont non seulement un rôle important pour le paysage mais surtout elles constituent un écosystème favorable à un tas d’espèces différentes, que ce soit pour les oiseaux qui y construisent leur nid ou les petits mammifères qui y trouvent également refuge ou nourriture.
Un arrêté préfectoral règlemente la taille ou l’élagage de certaines haies entre le 15 mars et le 31 juillet de chaque année.

Ressource en eau : protection du captage d’Ichtratzheim-Fegersheim

 Arrêté préfectoral indiquant les périmètres de protection de la ressource en eau et les mesures applicables

Entretien des cours d’eau

Le propriétaire riverain d’un cours d’eau dispose d’un certain nombre de droits (pêche s’il est membre d’une association, usage domestique de l’eau pour le potager ou le bétail) et des devoirs. En particulier, il doit assurer l’entretien régulier de son bien.

Devoir d’entretien
1 – Coupe sélective, élagage, fauche
2- Gestion des embâcles uniquement en cas d’enjeu humain, à défaut les laisser / repositionner
3- Un curage est soumis à accord de la Police de l’eau et est à proscrire s’il est généralisé
4- Fauche ponctuelle / faucardage pour un entretien sélectif
5- Ne pas entreposer des déchets (déchets verts, … ) et des matériaux divers (gravats,…) sur les berges et dans le champ d’inondation du cours d’eau

Toute action qui ne relève pas de l’entretien régulier est a priori interdite ou soumise à règlementation spécifique :
– rejeter des eaux usées ou produits polluants dans et aux abords des points d’eau, tels que les caniveaux, fossés,…
– introduire des poissons non présents naturellement (espèces exotiques)
– traiter avec des produits phytosanitaires à moins de 5 m de tout point d’eau (distance indiquée sur chaque étiquette de produit selon leurs usages).

La forêt : ensemble, protégeons-la !

  • J’emporte mes déchets avec moi et je laisse la nature préservée telle que je souhaite la voir
  • Je ne fais pas de feu en forêt. Du 15 mars au 15 octobre je ne fume pas en forêt. (Art L 131-1 du code forestier et Arrêté Préfectoral du 16/03/2009)
  • Entre 14h et 06h je ne consomme pas d’alcool (Arrêté municipal du 27/05/21)
  • Je reste sur les chemins forestiers. L’odeur humaine persiste des heures et dérange la faune en dehors des chemins.
  • J’observe la faune sans la déranger, je n’essaye pas de toucher. Un faon seul n’est pas abandonné.
  • Je reste maître de mon chien, je ne le laisse pas s’aventurer en dehors des chemins (infraction majorée entre le 15/03 et le 15/10)

La protection de l’espace naturel 

Jeter des déchets au sol, y compris un mégot : 68€
Dépôt sauvage depuis un véhicule : 1500€ et frais
Feu en forêt ou à proximité, sauf cas particuliers règlementés pour les ayants-droits :750€
Fumer en forêt entre le 15/03 et le 15/10 : 750€
Divagation d’un chien en espace naturel, agricole, prés, forêt, bord des cours d’eau,… : 150€
Chien non tenu en laisse hors d’un sentier en forêt, entre le 15/04 et le 30/06 : 750 €
Chien recherchant ou poursuivant un gibier hors autorisation spécifique de chasse : 1500€
Circulation motorisée sur une route agricole ou forestière (hors ayants-droits) : 135€
Circulation motorisée « hors piste », sur un sentier piéton,… : 1500€ et confiscation du véhicule